Publicités

L’épilation au laser, mon expérience 

epilation-laser

Il y a un mois je vous parlais de l’épilation au laser au sens général du terme. Et aujourd’hui, je suis ici pour vous parler de mon expérience, de comment ça s’est déroulé, de mon ressenti et de mes résultats.

ARTICLE LIE : L’épilation au laser, ce qu’il faut savoir

AVANT L’EPILATION

Vous avez une première consultation avec le praticien. En général, cette consultation est gratuite. Mais renseignez-vous selon le centre que vous choisissez. Tout d’abord, votre dossier médical va être réalisé. Puis le praticien va vous expliquez le fonctionnement du laser (déroulement, contre-indications, etc.), il va vous posez des questions sur vos antécédents médicaux – et sur ceux que vous prenez actuellement. Et il va tester le laser sur vous pour voir si vous n’avez pas de mauvaise réaction et régler les paramètres du laser.

QU’EST-CE QUE J’AI EPILE ?

Alors j’ai voulu commencé par les aisselles car la zone est plus petite. Et par la suite j’ai décidé de faire le maillot intégral. A l’heure où j’écris cet article, je suis à 4 séances pour les aisselles et 2 pour le maillot.

Je n’ai pas voulu faire les jambes car le soleil est une contre-indication et durant le printemps et l’été, je suis souvent en robe. Ce qui fait que mes jambes sont souvent exposées au soleil. Mais je le ferai sûrement cet hiver.

DURANT L’EPILATION

Déjà, il ne faut pas de produits tels que du déodorant et de la crème sur la peau. Ensuite, si vous craignez d’avoir mal, vous pouvez appliquer de la crème anesthésiante deux heures avant – et oui on sent la différence avec ou sans.

Pour être honnête avec vous, je suis de nature douillette. Et personne ne m’a prévenu que ça faisait mal. Et oui, ça fait TRES TRES mal. Une torture pour moi qui ne tolère pas du tout la douleur.

Donc quand j’ai décidé de faire le maillot j’étais OBLIGE de mettre de la crème anesthésiante et malgré tout j’avais QUAND MÊME mal ! Est-ce que vous vous en rendez compte ?

Et la deuxième séance, je suis allée sans crème anesthésiante – la plus grosse erreur de ma vie. Et j’avais tellement mal que je criais. Une horreur.

Honnêtement, je pense vraiment le problème c’est moi. Je suis vraiment trop douillette. Mais c’est un fait que c’est quand même douloureux car c’est comme recevoir plusieurs coups d’élastiques. Juste, je pense que 90% des personnes diront que j’exagère haha.

APRES L’EPILATION

Plus de poils et au bout de 2-3 jours, les poils qui repoussent tombent tout seul (je m’amusais même à les arracher). C’était jouissif. Donc oui, dès la première séance, on voit des résultats car on a déjà moins de poils et la repousse est de plus en plus lente au fil des séances (c’est pour cette raison que les séances sont de plus en plus espacés). Et aussi ça fait de moins en moins mal au fils des séances.

Pour ma part, depuis que j’ai commencé l’épilation au laser des aisselles, je n’ai pas vu un poil réapparaître. Et les poils du maillot mettent beaucoup plus de temps à repousser qu’avant. C’est un réel plaisir et je ne regrette pas du tout. La douleur en valait la peine. Comme on dit, il faut souffrir pour être belle.

La praticienne que j’ai eu est excellente, si vous voulez ses coordonnées ou ses prix, n’hésitez surtout pas. Vous ne regretterez pas !

Et vous, avez-vous testé ou comptez-vous le faire ?

Bisous, J.

Rejoignez Woman Legacy sur : logo facebooklogo-twitterlogo-instagramlogo-hellocton

Beauté Expériences

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :